AVEC MSI 20000, LES MARCHES VEULENT MISER SUR LA PERFORMANCE ET LA SOLIDITE FINANCIERE DES ENTREPRISES.

Nouveau venu dans la longue liste des standards internationaux, MSI 20000 inaugure un nouveau métier, celui de la certification financière. Une activité indispensable pour jauger avec transpa-rence et fiabilité, de la qualité financière des entreprises.

Le nom des grands scandales financier soutre-Atlantique, ENRON, Lehman Brothers, Worldcom, entre autres, résonne encore comme un manquement des professionnels de la finance. Ces crises ont pour la plupart, impacté de manière directe ou indirecte l’économie, à une échelle nationale, voire internationale, dans certains cas. Nombreux sont les spécialistes à croire que ces affaires, qui ont nui à l’image de la finance, aurait pu être évitée. La crise des subprimes fut l’élément déclencheur, à la concrétisation d’un outil d’identification des entreprises saines et en bonnes santé financière. L’initiative est née en Europe, face à la frilosité récurrente des places européennes, post scandales financiers américains.

« La certification au standard MSI 20000 constitue un avantage concurrentiel de poids, à l’échelle nationale et internationale. MSI 20000 renseigne sur la gouvernance des entreprises et le respect des bonnes pratiques, en matière de gestion financière », souligne Pierre Levallois, expert financier.

Un outil d’aide à la décision face à l’instabilité des marchés

L’activité de certification financière, avec son référentiel dédié : le standard MSI 20000 ; fut imaginé dès 2001 au lendemain de l’affaire Enron et révélé en 2008 après la crise des subprimes.
Si le temps de la réflexion peut sembler long, les experts financiers au sein de l’observatoire MSI sont en phase :

« La crise financière de 2008 nous a faits évoluer dans notre réflexion et fait prendre conscience de l’importance et de l’urgence du sujet. Nous ne pouvions pas nous contenter de baser notre référentiel sur le simple cas Enron. Les différents krachs financiers nous ont permis d’identifier un peu plus les tenants et les aboutissants des crises et de nous dire que tous les scénarios étaient pos-sibles »explique Richard, membre de l’Organisation MSI en Suisse.

Fort de ce constat, experts et spécialistes ont fait et défait le cahier des charges, de ce qui deviendra une Certification Financière ; elle portera l’appellation MSI 20000.
Le référentiel MSI 20000 a été testé des années durant. Aujourd’hui, ces mêmes professionnels sont unanimes : ce nouveau standard va révolutionner le monde de la finance moderne.
Une révolution utile et indispensable. La défiance des populations vis-à-vis de la finance n’a cessé de croître au fur et à mesure que les scandales s’enchaînaient. Les experts qui se sont réunis,ont d’abord cherché à réconcilier les populations avec la finance, en tant que thème central, commun à toutes entreprises. Le raisonnement était simple, seule la bonne gouvernance financière des entreprises, peut conduire à la confiance des marchés. L’idée est alors de définir les critères relatifs à la bonne gestion en matière de management financier, par secteur d’activité. De cela découlerait un standard de qualité financière.

« La crise financière de 2008 nous a faits évoluer dans notre réflexion et fait prendre conscience de l’importance et de l’urgence du sujet. Nous ne pouvions pas nous contenter de baser notre référentiel sur le simple cas Enron. Les différents krachs financiers nous ont permis d’identifier un peu plus les tenants et les aboutissants des crises et de nous dire que tous les scénarios étaient possibles »expliqueRichard, membre de l’Organisation MSI en Suisse.

« Il manquait cruellement d’indicateurs neutres et pertinents sur la qualité financière des sociétés » précise Mr Eymen Errais, ex-Trader au Crédit Suisse et chez Barclay, et ancien analyste quantitatif à Wall Street auprès de Merrill Lynch.

Un standard qui fait aujourd’hui le bonheur, d’une part, des institutionnels (banquiers, créanciers, investisseurs, bailleurs de fonds), en offrant à ces derniers un indice concret et fiable ; et d’autre part, des dirigeants, en leur offrant un support de perfectionnement, via la richesse des rapports émis.

Par | 2018-03-30T08:46:12+00:00 janvier 8th, 2018|8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Hallouma janvier 9, 2018 at 2:35 - Repondre

    Un standard financier qui va révolutionner le monde de la finance

    • msi-admin janvier 10, 2018 at 9:14 - Repondre

      Effectivement

  2. […] étant regroupé par thèmes et sous-thèmes, selon les fondamentaux de solidité et de performance financière, venant assurer pérennité, solvabilité et rentabilité aux entreprises. « Sont retenus les […]

  3. […] cahiers des charges du standard MSI 20000 fixent les exigences relatives à la solidité et à la performance financière des entreprises, selon leur secteur d’activité. Jusqu’en 2010, les cahiers des charges de 17 […]

  4. […] MSI, à Genève. Pour ce faire, les experts retiennent 2 axes d’évaluations, la solidité et la performance financière. Ainsi, le cahier des charges du standard MSI 20000 donne les exigences requises quant au respect […]

  5. […] certifie la qualité financière d’une structure, du point de vue de sa solidité et de sa performance financière ; gage de solvabilité, de rentabilité et de pérennité. La certification renseigne sur les […]

  6. […] performance financière d’une entreprise est évaluée sur la base des thèmes suivants […]

  7. […] des structures économiques, devaient se faire principalement sur les axes de la soliditéet de la performance financière, afin de pouvoir se prononcer pertinemment sur la santé financière des […]

Votre commentaire